Quand et comment décrasser et désinfecter mes couches lavables ?

Vos couches deviennent de moins en moins absorbantes et provoquent de douloureux érythèmes fessiers à votre enfant ? Elles ont été en contact avec une maladie contagieuse ou retiennent des odeurs ? C’est le moment de les décrasser.

Pour cela rien de plus simple : 

1ère étape : la couche doit être propre. Remplissez votre bac de lessive oxygénée puis laver à 60 °C en cycle long. Notez que ce sont des produits agressifs pour vos couches lavables et qu’ils ne doivent être utilisés que très rarement notamment lors des périodes de décrassage de couches qui vont de 2 à 3 mois si vos couches sont souvent encrassées ou tous les 6 mois pour les entretenir. Cette étape n’est pas  nécessaire si vous n’en avez pas besoin.  

2ᵉ étape : vérifiez que l’eau ne mousse pas et reprenez le rinçage jusqu’à ce que l’eau soit claire.

3ᵉ étape : après essorage à la machine, séchez vos couches et inserts à l’air libre au soleil. Si toutefois le climat ne vous le permet pas vous pouvez les disposer en intérieur sur un étendoir. L’utilisation du sèche-linge est proscrit pour les couches et les inserts.

C’est une étape très importante à connaître pour la survie de vos couches. 

Il existe aussi d’autres désinfectants compatibles avec les couches lavables, sans danger pour vos couches et pour bébé.

Le plus écologique est le percarbonate de sodium. Il se présente sous la forme d’une poudre blanche, vendue en magasin bio ou sur internet. Une fois dissout dans l’eau, il se décompose en 2 composants :

– le carbonate de sodium ou cristaux de soude (à ne pas confondre avec le bicarbonate de soude), un tensioactif qui désincruste les tâches et les résidus présents dans le tissu. C’est un agent de surface.

– le peroxyde d’hydrogène, un puissant désinfectant qui se décompose en eau + oxygène. Il agit comme un agent de blanchiment.

Seule restriction, il ne faut pas en abuser pour le linge de couleur, notamment les fibres naturelles, car il blanchit les textiles à haute concentration. Ne dépassez pas les doses indiquées (soit 2 cuillères à soupe) et n’en utilisez pas tout le temps.

L’huile essentielle d’arbre à thé. C’est l’ingrédient secret pour des couches lavables saines et sans odeurs. Elle peut aussi être utilisée pour désinfecter vos couches lavables. Cette huile essentielle a de puissantes propriétés antibactériennes et antifongiques. Mais il est difficile de l’utiliser directement dans une machine à laver : il faut la diluer dans de la lessive liquide (elle n’est pas miscible dans l’eau) et le dosage est aléatoire. Elle peut aussi causer des allergies chez certains bébés si le linge est mal rincé.

Vérifiez avant son utilisation, si la peau de votre bébé supporte l’huile essentielle d’arbre à thé. Comme toute huile essentielle elle doit être utilisée avec modération car très concentrée.

Quelle est la différence entre décrasser et désinfecter ?

Le décrassage sert à éliminer de vos couches lavables tous les résidus qui s’y accumulent au fil du temps, pour restaurer leur absorption et leur propreté d’origine. Ceci permet d’éviter à votre bébé des érythèmes fessiers avec toutes les douleurs qui en découlent. Les fesses de bébé restent au sec et ne sont plus en contact prolongé avec des couches humides.

D’une certaine manière, lorsque vous décrassez vos couches, vous les désinfectez : avec un lavage à 60 °C en cycle long ou une utilisation du percarbonate de sodium vous désinfectez indirectement vos couches lavables. Avec un décrassage régulier, vous n’aurez donc pas besoin de les désinfecter.

Cependant notez que ce sont des techniques à utiliser que si vos couches en ont besoin. 

Rappelez-vous le décrassage doit rester périodique c’est-à-dire tous les 2 à 3 mois si vos couches sont souvent encrassées ou tous les 6 mois pour les entretenir.

Maintenant vous n’avez plus qu’à profiter pleinement des bienfaits de vos couches lavables.